L'espace adhérents et .. retraités de l'AFP

 

 

Rubriques: Accueil  /  Le Bureau  /    Publications  /  Agenda /   Photothèque News Adhérents   News AFP

 L' informations des Amicalistes et Anciens de l'AFP 

des imagettes présentées par un survol dessus )

Quand nous atteignons la retraite, nous doutons souvent de notre utilité dans ce monde. C'est alors que nos espoirs sont parfois ravivés par des passions en sommeil qui trouvent ainsi une opportunité pour se manifester. Tel est le cas pour des amicalistes qui se consacrent désormais à leur hobby comme la peinture, la sculpture, l’écriture, collections diverses et bien d’autres passions souvent refoulées durant une longue vie professionnelle souvent trop prenante.

Sur la pointe des pieds et avec grande discrétion, le site de l’amicale vous propose dans sa rubrique" Passions et hobbies de nos amicalistes", de lever le voile sur quelques unes de ces passionnantes rencontres

 

Par le bouche à oreille ! ...

Lors de rencontres avec des Amicalistes ou Retraités , il nous arrive d’être interpellés sur l’absence d’une annonce tant sur le site que dans notre journal, de la disparition d’un(e) ancien(ne) collaborateur (trice) de l’AFP.  De telles informations que nous affichons dès que connues ne nous parvenant que ponctuellement et souvent très tardivement, par vos contacts maintenus pour certains avec d’anciens collègues, vous êtes la seule source pouvant nous en faire part.

Dès qu’adressée à amicale-des-anciens@afp.com  copie information@amicaleafp.fr d’autant plus avec quelques éléments (âge, activité par le passé à l’AFP, date de départ à la retraite, du décès, contact de la famille etc) nous en assurerons la communication.

 

 

03 septembre  - La famille de Gilles LEMALE vient de nous informer du décès de cet ancien collaborateur de l'AFP survenu le 6 août à l'âge de 84 ans.

Gilles Lemale est rentré à l'AFP en 1984 pour aider à la création du service photo international. Il à été chef du desk photo international et a terminé sa carrière à l'Agence en tant que rédacteur en chef adjoint monde en1995.(source AFP)

 

 

13 Aout 2019 - Nous apprenons le décès de FAUDEUX Alain, survenu le 9 Aout à l'âge de 69ans.  Ancien journaliste de l'Agence il élevait des chevaux d'attelage à Cornu dans l'Aveyron.

Voir l'info 

 

 30 juillet 2019 - Nous apprenons par sa femme Nicole, le décès d'André LE SAULX survenu le 30 juin 2019 à l'âge de 86 ans .

Jusqu'à son départ en retraité, il avait travaillé au service comptabilité de l'AFP.

Ses obsèques ont eu lieu dans la plus stricte intimité.

(portrait d'archives de 2009 HR)

 

 

9 juillet 2019 - C'est avec une très grande tristesse que nous apprenons le décès de Roger Plaire survenu le 17 juin 2019 à Triaize dans sa 79ème année .  

Accompagnant sa femme Edith depuis de nombreuses années aux sorties et voyages proposés par l'Amicale, Roger bien que très discret était très connu et apprécié de tous.

Après le décès en juillet 2018 de Bertrand l'un de leurs fils, c'est donc une bien triste nouvelle épreuve pour notre amie Edith.

L'Amicale des Anciens de l'AFP adresse, les plus sincères condoléances aux proches de Roger et particulièrement à Edith sa femme et à ses enfants.

 (portrait d'archives de 2013 HR)

 

 

3 juillet 2019 - Nous apprenons le décès à l'âge de 94 ans, de Lucette WURTZ

Fidèle à l'amicale depuis son départ en retraite du service des achats de l'AFP ou elle avait fait tout sa carrière comme secrétaire, Lucette elle avait participé aux nombreuses sorties et différents voyages organisés par l’Amicale durant lesquels des liens d’amitiés s'étaient créés avec les participants.

La cérémonie religieuse a eu lieu le 5 juillet en l'église St Marie des vallées à Colombes

L’amicale adresse à sa fille et sa famille nos plus sincères condoléances

(portrait d'archives HR)

 

3 juillet 2019 - Nous apprenons également le décès en Charente-Maritime à l'âge de 84 ans, de Bernadette LORENZONE

Une grande partie de sa carrière professionnelle s'est faite au service de la documentation de l'AFP qu'elle à quittée vers les 1994

Son inhumation a eu lieu le 05 juillet 2019 à 14 h au cimetière intercommunal de Bondy (93)

 

 

20 juin 2019 - Nous apprenons avec tristesse le décès d'Yvette MOULIN survenu à Thiais le 14 juin 2019 à l'âge de 85 ans

Fidèle adhérente avec Auguste son mari à l'amicale des anciens de l'AFP depuis sa mise à la retraite en février 1993, Yvette avait fait toute sa carrière professionnelle à l'AFP. Dans un premier temps en poste au service mécanographique, elle a ensuite intégré le service informatique en tant qu'adjointe au chef de service, poste occupé jusqu'à son départ en retraite

La cérémonie religieuse a eu lieu le 19 juin en l'église d'Ardelles (Eure et Loire)

L’amicale adresse à ses proches, nos plus sincères condoléances

 

Paris, 6 mai 2019 (AFP) - Nous apprenons le décès de François Pelou, ancien grand reporter de guerre de l'AFP.

Premier journaliste français à Dallas au lendemain de l'assassinat du président Kennedy, en première ligne lors de l'offensive du Têt à Saïgon en janvier 1968, François Pelou, ancien grand reporter de guerre à l'AFP, est mort samedi à l'âge de 94 ans.

"François est décédé samedi chez lui à Conques-en-Rouergue dans l'Aveyron (sud de la France), Il avait 94 ans", a indiqué son épouse Caroline jointe au téléphone dimanche par l'AFP. (Information et portrait repris de l'AFP  " l'Agence " )

Voir l'info  

François est un personnage emblématique ‌de l'AFP. C'était mon patron à Madrid. Il m'a beaucoup appris. C'était aussi un ami très cher. (Thébault Philippe)

Monsieur Christofer Pelou, au nom de l’AFP, je vous prie de recevoir les condoléances de tous les collaborateurs de l’agence à l’annonce du décès de votre père. Je ne l’ai pas connu, mais ai lu depuis son parcours. Entrée à l’AFP en 1947, suivi de la guerre de Corée, où il est blessé, couverture de l’assassinat de Kennedy, puis témoin de celui d’Oswald, direction du bureau de Saigon au moment de l’offensive du Têt, Brésil ; Madrid et annonce de la mort du général Franco…
Avec mon admiration pour cette grande histoire.
(Fabrice Fries Président Directeur Général)

Les obsèques de François Pelou ont eu lieu jeudi 9 mai à 11H00 en l'abbatiale de Conques (12320).  

 

 

30 avril 2019 - Nous avons appris le décès de Georges Filiole, ancien Administrateur du personnel technique, survenu le 29 avril 2019 à l'âge de 73 ans.

Georges Filiole est entré à l'AFP en 1974 et a quitté l'entreprise en 2007.

La cérémonie a eu lieu le jeudi 2 mai 2019 à 15h15 au Crématorium Mireuil de La Rochelle (17000), suivie de l'inhumation au cimetière de Couçon (17170)

(Info AFP - Photo: Archives Régis Doucet)

 

 

19 mars 2019 - Nous apprenons  le décès de Gilbert N'Guyen survenu le 15 mars, ancien collaborateur de l'"Agence" au service comptabilité, du contrôle de gestion puis de la DSI (info JMB)

 Voir l'info

 

21 février 2019 - C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès subit de Viviane Tondre survenu le 18 février.

Les membres du bureau de l’Amicale ainsi que tous ceux qui l’ont connue au cours des sorties-promenades ou des croisières fluviales, adressent à Jacques Michel et à sa famille leurs bien sincères condoléances.

Ils ont une pensée particulière pour Jacques Michel qu’ils remercient  pour les nombreuses et belles promenades organisées et lui souhaitent le courage nécessaire pour surmonter cette douloureuse épreuve.(CV)

(Portrait d'archives HR)

 

 6 février 2019 - Nous apprenons  le décès de Jean-Marie Wetzel, ancien directeur ,des bureaux de Lomé, Rabat, Lille et Toulouse à l'âge de 92 ans.

Voir l'info

 

14 décembre 2018 - Nous apprenons le décès le 26 novembre dernier à l'âge de 89 ans de Marguerite-Marie NOUAILLAS à Sagnat dans la Creuse, ou son mari Michel  avait pris sa retraite.

Nos pensées vont vers notre ami Michel NOUAILLAS "Amicaliste" de province de très longue date qui vient de fêter ses 90 ans. Il dirigea pendant de nombreuses années le service Photo de l'AFP .  (Guy KORWILL)

L’amicale adresse à Michel et ses proches nos plus sincères condoléances

 

 

24 Septembre 2018 - Nous apprenons le décès de Vaclav Neumann, survenu jeudi 20 septembre 2018, à l'âge de 71 ans.

Vaclav, aussi connu sous le nom de Vas ou de Vacha, a commencé sa carrière en 1972 comme rédacteur à l'ORTF avant de devenir en 1975, chef des informations, secrétaire général de rédaction à l'agence Gamma.

Il rentre à l'AFP en 1984. Il débutera sa carrière sur le desk Photo international puis au desk Image Forum. En 2005, il rejoindra la cellule des demandes spéciales au Commercial photo. Vaclav a pris sa retraite en janvier 2017.

La cérémonie d’adieu a eu lieu au Crématorium du Père Lachaise, le mercredi 26 Septembre.

L’amicale adresse à son épouse Marie-Amélie et ses proches, nos plus sincères condoléances.

 

 

20 juillet 2018 - Nous apprenons le décès à 93 ans, de Denise Defraigne, survenu le 19 juillet.

Elle occupa les fonctions de chef du service juridique et contentieux (NB).

Les obsèques de Denise ont eu lieu le jeudi 26 juillet en l'église Sainte Claire d'Assises, Place de la Porte de Pantin.

L’amicale adresse à ses proches nos plus sincères condoléances

 NB - (Souvenirs souvenirs ... A revoir un article de Denise Defraigne paru dans l' "Antenne AFP" de 1980 sur le service Juridique et Contentieux de l'époque)

 

11 Juillet 2018 - Nous apprenons le récent décès de notre amie Nicole Bunouf à l'âge de 80 ans.

Nicole avait été secrétaire au bureau du Personnel.

Amicaliste depuis sa retraite, elle avait participé avec son époux Laurent aux sorties et à quelques voyages organisés par l’Amicale durant lesquels des liens d’amitiés s'étaient créés avec les participants.

A son époux Laurent comme à ses proches, l’amicale adresse nos plus sincères condoléances

(Portrait d'archives G L)

 

26 juin 2018 - Nous apprenons le décès de Pierre Guillaud, Chevalier de l’ordre National du Mérite, à l’âge de 83 ans

Marin photographe pour l’armé pendant 5 ans, Pierre Guillaud y append le métier de photoreporter avant d’entrer en 1960 à l’AFP

Il couvre alors pour l’Agence de nombreux conflits et des évènements aussi variés que la pose de la première cheminée du paquebot France, les adieux de Jacques Brel à l’Olympia, la guerre des six jours, la mort du cycliste britannique Tom Simson sur les pentes du Ventoux  ou encore les jeux Olympiques de Mexico.

Accrédité à l’Elysée en 1964, il photographiera successivement 5 présidents de Charles De Gaulle à Jacques Chirac

En 1980 celui qui se définit comme un « bosseur, râleur (pour que cela marche mieux) têtu, tenace fidèle à ses idées et ses amis ... , se diversifie dans la photo de mode.

Il quitte l’Agence en 1993 sans pour autant raccrocher ses appareils photos, pour passer sa retraite à Sain Pierre d’Oléron. - (Reprise de l’interviewe de Lurent Kalfala dans le cadre de la série « mémoire de campagne »

Les obsèques de Pierre Guillaud ont eu lieu le 23 juin au temple de St Pierre d’Oléron

A la famille de notre ancien Amicaliste de province nous adressons nos plus sincères condoléances  

 

 

24 juin 2018 - Nous apprenons le décès le 22 juin de Bernard MACE à l'âge de 79 ans.

Bernard avait travaillé comme employé de rédaction aux Desks Parisiens avec toutefois une interruption de quelques années pour suivre sa femme Dominique (russophones) alors affectée comme journaliste au bureau de l'AFP Moscou avant qu'elle ne reprenne jusqu'à son départ en retraite, des vacations de nuit au Desk France.

L'Amicale adresse à Dominique nos sincères condoléances

(portait d'archives HR)      

 

 

16 mai 2018 - Nous apprenons le décès à l'âge de 78 ans, de Hedda SCHNITGER survenu le mercredi 9 mai 2018 à l'hôpital de Vaugirard Paris 15ème.

De nationalité allemande, elle était rédactrice au desk allemand jusqu'à son départ en retraite pour rejoindre aussitôt l'amicale des anciens de l'AFP.

Hedda avait fait don de son corps à la science (Ecole de Chirurgie).

L’amicale adresse à ses proches, nos plus sincères condoléances  

(portait d'archives HR)

 

 

17 AVRIL 2018 - Nous venons d'apprendre le décès ce dimanche 15 avril de Geneviève PORTE à l'âge de 94 ans.

Avec son mari Jean alors membre du bureau de l'amicale, elle était très connue des anciens amicalistes pour avoir participé durant des décennies à de nombreux voyages et animations de l'amicale avant de quitter en 2008 la région parisienne pour s'installer avec Jean (décédé en juillet 2015) à Moliet et Maa dans les Landes. (HR)

De ton dernier appel, et qui sonne aujourd’hui comme un « Adieu », nos larmes affleurent et notre cœur est bien triste.

Ce soir-là, nous avons papoté une bonne heure. Ta voix était toujours aussi jeune, ton cœur aimant et ta mémoire bien présente. Nous avons évoqué les bons souvenirs et t’avons donné des nouvelles des uns et des autres. Par cet appel, dont tu avais pris l’initiative, tu nous témoignais toute ton amitié.

La porte vient de s’ouvrir.

Tu ne seras pas seule, Jean t’attend.  Geneviève Schmit a déjà préparé une belle partie de scrabble. Ton départ nous attriste, les souvenirs reviennent en masse, souvenirs d’années heureuses passées à tes côtés à partager ta grande gentillesse et ta générosité. Tous tes bons amis se joignent à nous pour te dire Adieu. (Danielle et Gérard Leroux)

L’amicale adresse à ses proches, nos plus sincères condoléances  

 

 

09 avril 2018 - Nous apprenons le décès de Bernard Durègne de Launaguet, ancien Directeur Technique de l’AFP, qui s’est éteint samedi 7 avril dans sa 85ème année.

Pendant plus de 20 ans Bernard Durègne a été, pour beaucoup d’entre nous, celui qui a mené la transformation d’une agence télégraphique vers une agence moderne en faisant rentrer les premiers systèmes de production informatisés, les réseaux de transmission numériques multiplexés, la numérisation de l’image et la transmission par satellite… enfin tout ce que nous trouvons depuis normal mais qui, en son temps, était toujours en avance par rapport aux développements des agences de presse dans le monde.(S. Guerillot)

La cérémonie religieuse a eu lieu le 11 avril en l’église Sainte-Colombe de Chevilly La Rue, suivie de l’inhumation au cimetière du Père Lachaise. 

Bernard DUREGNE (1933-2018) , le grand directeur technique de l'AFP qui vient de disparaître, y a vécu presque toute sa vie professionnelle. Entré sous Jean Marin, il aura été le véritable artisan de la survie de l'Agence. En imaginant des révolutions techniques qui ont permis plusieurs fois à l'AFP de relever la tête au bord du gouffre, d'entraîner avec elle de nombreuses agences partenaires et d'équiper tous ses bureaux du monde d'outils de travail en avance sur leur temps.

Infatigable, doté d'un coup d'oeil impressionnant, intuitif, audacieux, cultivé, il n'hésitait jamais à monter des opérations commando - il avait gardé cette habitude de sa guerre d'Algérie - pour convaincre ses présidents successifs du bien-fondé de ses fulgurances. Certains lui en tenu rigueur mais se sont vite aperçu de la justesse de ses intuitions. Il faut dire que Bernard était parfois retors, souvent impétueux, mais toujours loyal et soucieux de l'intérêt commun.

C'est à lui qu'on doit la première informatisation de l'Agence, et les deux suivantes, son réseau mondial de collecte et de distribution, son réseau satellite, sa technique photo numérique. A l'étranger, tout le monde le respectait et reconnaissait sa maîtrise de l'outil complexe que constituait un réseau d'agence.

Il s'est vu, comme tous les grands techniciens de la Presse, souvent agressé lorsqu'on lui imputait des aleas techniques; il réagissait à sa manière en imaginant avec ses fidèles ingénieurs des solutions encore plus innovantes, entraînant toute sa direction technique dans son sillage et n'hésitant jamais à partir sur le champ à l'autre bout du monde pour convaincre un partenaire ou un directeur régional.

 Bref, c'était un "sacré bonhomme", je reste heureux de l'avoir connu et d'avoir travaillé près de 15 ans avec lui.

 Lionel FLEURY Ancien PDG (1993/1996)  de l'Agence France-Presse

 (Souvenirs souvenirs ... A revoir un article de Bernard Durègne paru dans l'"Antenne AFP" de 1996)

 

   

27 mars 2018 - C’est avec tristesse que nous apprenons le décès de Jean Verschaever intervenu à Toulon le jeudi 22 mars à l'âge de 79 ans.

A son entrée à l’AFP dans les années 60, il fut affecté au service du personnel. Quelques années plus tard il changea d’emploi  pour rallier les opérateurs des transmissions.

Avec la reconfiguration des services et passant cadre c’est au courrier départ qu’il continua sa carrière. Avec l’apparition de l’informatique, il postula à la supervision technique (svt) où il y restera jusqu’à son départ à la retraite, terminant sa carrière au service de nuit.

Il nous laisse à tous un excellent souvenir et nous le regretterons longtemps.

Nous adressons à Anne Marie son épouse, sa fille Emmanuelle, ses petits enfants, nos sincères condoléances. (Michel Belpaume Photo portrait archives MB)

 

 

26 mars 2018 - C’est avec un regrettable retard que nous apprenons le décès le 9 mars de notre ami Michel Clément, survenu le 9 mars 2018 dans sa 84ème année

De l’époque ou le petit staff des photographes parisiens de l’AFP se comptait encore presque sur les doigts d’une main avec juste 2 autres photographes en province, Michel couvrait les grands évènements parisiens qui faisaient alors généralement la une dès le lendemain, des principaux quotidiens nationaux.

Il fut parmi les pionniers de la photo AFP naissante, de l’époque de la chambre noire, du labo photo avec les innombrables pellicules à développer dans l’urgence au retour. De cette importante production il devait en sélectionner avec rigueur quelques photos noir et blanc, rapidement tirées et séchées en grandes séries légendées par Fernande (Marter), que des motards de l’agence portaient aussitôt dans les rédactions parisiennes pendant que l’opérateur du « Bélinographe » transmettait fastidieusement aux quelques journaux de province.

Dans les années 1981, il devait pourtant découvrir avec l’ouverture de l’AFP à la photo internationale se conjuguant aux permanentes avancées technologiques, d’incommensurables bouleversements tant dans l’univers du photoreporter de presse que dans les moyens des transmissions et diffusions mis en œuvre pour la « distribution » en temps réel de la production photo de l’AFP.   

S’il a du garder impérativement tout au long de son activité l’œil professionnel, pour instantanément juger tant son sujet que l’angle de visé afin de réussir les meilleurs scoops, il a du s’adapter aux permanents changements et utilisations de ses équipements face à une concurrence de plus en plus rigoureuse sur la qualité du travail comme de la rapidité exigée de la couverture photo à assurer.

Raccrochant définitivement au clou ses boitiers photo à son départ en retraite dans les années quatre vingt dix, Il participera avec fidélité jusqu’à l’année dernière, à la plupart des voyages et sorties découvertes de l’Amicale des anciens.

Nous garderons de Michel le souvenir d’un homme discret peu ouvert aux grands bavardages, avec toujours sur lui en bandoulière sur son ventre, son inséparable caméra qu’il pointait de temps en temps pour immortaliser ainsi quelques belles séquences de nos sorties. (Roland Heinrich)

Michel, ami fidèle et bien agréable compagnon des randos et des voyages de l’Amicale. Toujours égal à toi-même, solitaire et peu bavard, tu nous as quitté, tout doucement, sans faire aucun bruit pour un instant d’éternité. Ton sourire et ta bonhomie resteront en nos mémoires et en nos coeurs.(Danielle et Gérard Leroux )

L’amicale adresse à ses proches, nos plus sincères condoléances  

      

 

16 mars 2018 -   C'est avec une grande émotion que nous venons d'apprendre le décès de notre amie Geneviève SCHMITT, membre d'honneur de l'Amicale des anciens de l'AFP, survenu ce 13 mars à l'âge de 90 ans.

En 1962 au décès de son mari journaliste, alors en poste en Allemagne pour l’AFP, Geneviève rapatriée sur la France avec ses deux jeunes garçons a pu trouver au siège place de la bourse, un poste de secrétaire de rédaction. Par la suite devenue rédactrice elle a animé activement comme chef de vacation le Desk Etranger  (Europe et Amérique du Nord en français) jusqu’à son départ en retraite dans les années quatre vingt. Extrêmement scrupuleuse elle savait aussi faire confiance aux jeunes qui l'entouraient.

Souhaitant rester dans le contexte de l’AFP et son approche familiale qui y ressortait encore à cette époque !, elle a aussitôt intégré l’amicale des anciens pour participer intensément à son animation jusqu’en 2014 où, pour raison de santé, elle devait se résigner à abandonner l’association pour s’installer dans une résidence de personnes âgées.

La cérémonie religieuse célébrée par son frère Jacques prêtre dans les Ardennes, a eu lieu le 20 mars 2018 en l'Eglise Jean XXIII - St Trinité de Sarcelles (95200)  suivie le lendemain, de son inhumation auprès de son mari, dans le petit cimetière de Laval (ISERE).

In Memoriam ..... Omniprésente tous les mardis matin pour assurer les nombreuses tâches du « bureau » au service des amicalistes jusqu’à ces dernières années, Geneviève y faisait une prolongation les après-midi en animant la section du scrabble de l’amicale. Mais c’était en incontestable prêtresse de la section des randonneurs - promeneurs, que Geneviève portait l’étonnement de tous les participants de cette activité tant par son organisation, que par sa force de caractère et son dynamisme sans faille, à l’égal de son vaillant entrain quelle donnait à cheminer avec détermination les parcours tant des randonnées que des promenades qu’elle animait.

En intégrant l’association en 2007, je devais aussitôt y proposer un site internet.. Comment ne pas rester dans l’admiration pour cette doyenne de l’équipe d’animation de l’amicale dans un premier temps très réticente à cette proposition de mise en exploitation d’un tel « machin » moderne de communication. Avec ce qui de plus allait bouleverser ses méthodes d'organisation bien ancrées, Geneviève devait pourtant être séduite progressivement par cette nouvelle vitrine. Malgré son âge avancé, avec la patiente, le temps aidant et toute la volonté que nous lui connaissions, elle devait s’intéresser à cette nouvelle technologie pour s’y investir activement dans l’animation du web de l’amicale alors naissant ….

Petit bout de femme mais quelle grande dame volontaire! devant pourtant pour raison de santé décrocher progressivement à partir de 2013 de toutes ses activités au sein de l’équipe, au grand regret de ses collègues du « bureau ».

Chapeau bas Geneviève, nous ne pourrons t’oublier. Bien souvent encore en sillonnant les voies parisiennes comme les chemins de l’Ile de France qu’il te plaisait tant de nous faire découvrir, nous remémorerons ce sacro saint rite institué de la pause du matin ou tu nous nous partageais ta traditionnelle tablette de chocolat comme tes gâteaux avant de sonner aussi rapidement que possible, la poursuite du parcours.

A Eric et Olivier ses fils, Etienne et Alexandre ses petits enfants, à sa nièce Cathy qui accompagnait souvent Geneviève lors de nos sorties, comme à ses proches, l’amicale des anciens de l’AFP adresse au nom de tous ses membres nos plus sincères condoléances.  (Roland Heinrich avec le bureau)) 

***

Là où tu es, chère Geneviève, il y a de quoi faire de belles randonnées à l’infinie.  Tu viens de rejoindre les meilleurs, les vieux marcheurs de la première heure, ceux avec qui tu concoctais toujours les meilleurs itinéraires. Les horaires du train que tu nous communiquais avec soin, ces rendez-vous de gare que tu nous donnais, et où chacun arrivait le sourire aux lèvres.  

Quels bons moments nous avons passés ensemble grâce à toi. Tu étais notre exemple de vie.  Petite silhouette frêle mais si forte, ton leggings remonté aux genoux, tes bonnes chaussures de marche, ton gros pull, ton sac à dos et tes beaux cheveux blancs. Jean Porte, notre Clark Gable de l’Amicale, le « j’emporte mon cœur et vous le donne », Jean Porte qui fermait la marche alors qu’Albert l’ouvrait.

Toujours en main ta carte d’état -major qui donnait lieu avec Jean à quelques chamailleries de vieux copains aussi têtus l’un que l’autre sur le bon chemin à suivre. Elles nous faisaient bien sourire ces petites querelles passagères qui nous donnaient un temps de repos.  Ta plaque de chocolat aux noisettes que l’on se passait de main en main pour y détacher un carré sur le coup des 10 heures. Nous le prenions avec le café et les gâteaux de chacun.

Les éclats de rire et les massages pieds de Mariette, les poses photos de Gérard, la cantine roulante de René, les surprises de Jany, les papotages des unes, le silence des autres, le chien de Malika, et puis ta nièce venue t’épauler, le neveu d’Albert et Michel Clément, le silencieux que nous avons fini par épuiser, la fidèle Liliane, les deux bavardes qui allaient si bien ensemble, Michèle et Danielle, et puis Jacqueline et son compagnon qui se joignaient parfois à nous sans oublier Christiane, toujours égale à elle-même, Edith la réservée, Claude Deschamps que nous avons perdu, un jour, en chemin et qui nous a manqué mais dont nous gardons toujours le souvenir et tous les autres et un jour Roland à qui tu as dit : .. Va, va, mon p'tit gars, d'un bon pas, n'attends pas; Mon pas est trop las, va tout seul vers là-bas ; Un jour tu verras un gamin qui suivra ton pas et le rattrapera ; Un jour tu verras un gamin qui suivra ton pas et le dépassera ! ….. comme dit la chanson.

Chère Géneviève, nous te gardons tous dans notre esprit et dans notre cœur, nous ne t’oublierons jamais, tu fais partie de nous, des beaux moments de notre vie.  (Danielle et Gérard Leroux)  .....  Retour sur une page spéciale du journal de l'Amicale de 2014 consacrée à Geneviève

 

 

Nous apprenons le décès le 22 février à 94 ans de Claude Wauthier, ancien rédacteur en chef de l’AFP spécialiste de l’Afrique et auteur d’essais sur la littérature et la politique africaine.

Spécialiste des questions sur l’Afrique, l’ancien journaliste Claude Wauthier s’est éteint le 22 février à 94 ans. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages marquants pour la recherche littéraire et politique africaine avec Anatomie de l’apartheid (Casterman, 1972), publié sous le pseudonyme de Walter Limp, L’Afrique des Africains (Seuil, 1977), Les Cinquante Afrique (coécrit avec Hervé Bourges, Seuil, 1979), Quatre présidents et l’Afrique (Seuil, 1995) et, plus récemment, Sectes et prophètes d’Afrique noire (Seuil, 2017).

Licencié en droit et en lettres et diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, Claude Wauthier entre à l’Agence France-Presse en 1952 où il occupe successivement les postes de directeur aux bureaux régionaux de Lomé, Tunis, Alger et Johannesbourg. Devenu rédacteur en chef à son retour à Paris dans les années 1980, il fonde au côté de plusieurs chercheurs et journalistes l’Association pour l’étude des littératures africaines (Apela), qu’il présidera jusqu’en 1998. Durant cette période, il soutient plusieurs écrivains africains harcelés dans leur pays comme le Nigérian Wole Soyinka, prix Nobel de littérature, et le Camerounais Ambroise Kom. "Quand quelqu’un était arrêté, le plus efficace, c’était de faire une dépêche, confie son ami Bernard Mouralis, professeur émérite à l’Université de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise).. C’était sa technique. Comme c’est court, c’est rapidement reproduit et ça embête toujours les mouvements arbitraires".(Information reprise de LivresHebdo.com)

 

 

Le 12 février 2018, une cérémonie particulièrement chaleureuse a eu lieu au Comité d’Entreprise de l’AFP pour célébrer le départ de Thérèse Braibant, admise à faire valoir ses droits à la retraite après 38 années passées intégralement dans ce service.

Au-delà des multiples tâches dans le cadre de ses fonctions, comme devait le rappeler Françoise MICHEL cheffe du service Société à l’AFP, elle devait assurer au départ en retraite de Claude Sartoris, la poursuite de l’activité « Opéra » en initiant nombre d’entre nous à cet art qu’elle affectionne particulièrement. Pour la circonstance elle était entourée de plusieurs de ses anciens «employeurs», René Dewaele qui l’embaucha en 1980, Philippe Faye l’actuel secrétaire (notre photo) et Philippe Thébault.

 Dès les premières années de la création de notre Amicale elle n’a cessé d’être notre incontournable interlocutrice auprès du  CE, toujours disponible pour répondre aux besoins des animateurs de l’Amicale. On se souviendra aussi de sa présence souriante à presque tous nos banquets de fin d’année rassemblant l’ensemble des retraités.

Tout en remerciant Thérèse pour sa précieuse collaboration, il nous reste à lui souhaiter une belle retraite en espérant la retrouver rapidement  pour partager les nombreuses activités offertes par la confrérie des anciens de l’AFP ..

À bientôt donc Thérèse (HR/TP pour le bureau)


 

 

... Une quadra sympa:1978 - 2018 quarante années de passions partagées grâce à tous ceux * qui durant ces quatre décennies ont donné beaucoup de leur temps et de leur amitié pour que vive l'Amicale.

Une longue aventure qui nous est rappelée dans les publications illustrées de Gérard Leroux diffusées depuis 2002 et qu'il est possible de consulter sur notre site web : https://www.amicaleafp.fr  Ce dernier fête aujourd'hui ses 10 ans. Mémoire  de l'Amicale et  des anciens aux rubriques " publications" , "photothèque" où nous retrouvons ainsi les innombrables activités et rencontres proposées depuis ces 40 années avec :


      - les croisières et voyages à la découvertes de nos plus belles régions françaises et de l’étranger : Chine, Russie, Canada, Norvège, Réunion, Grèce, Égypte, Yougoslavie, Turquie, Mexique Indonésie, Kenya, Japon, Allemagne, Écosse. Et pour ces dix dernières années : Portugal, Allemagne, Pays Baltes, Hongrie, Vietnam-Cambodge, Espagne, États-Unis, Monténégro, Autriche, Pologne, Italie.

       - Les promenades parisiennes et randonnées en Ile-de-France.
       - Les sorties théâtres, cabarets, music-halls et découvertes de musées, châteaux, expositions
       - Les banquets gastronomiques.

Après 40 ans d'Amicale, 10 ans de Web donnons nous rendez-vous dans dix ans pour faire le bilan d'un demi siècle d'activités et de rencontres, toujours fidèles aux valeurs des membres fondateurs de 1978
* (Un travail passionnant et bénévole que nous devons, avec nos remerciements, au soutien du CE et au dynamisme de nos amis L.Antimes, M. Belpaume, M. Bercu, R. Dewaele, M. Girardin, G. Gueguen, R. Heinrich, G. Leroux, J  Martinet, G. Podevin, G Schmitt, M. Sissakian, JM Tondre, P. Thébault. C Vulliet. Souvenons nous aussi de ceux qui ont précédés : J ,Anglade, R. Bettefort, R. Benézera, C. Deschamps; P. Garnier, M. Inge, A. Pralon, J. Beauffret, et G. Mondamert, Bernard Lebas, JC Brard, S Ménager, L. Noyelle, J.Redinger, J. Bronsart, F marter, J. Porte,  J.Scheweitzer et A. Mignot). (HR et le bureau)

 

10 novembre 2017 - Nous apprenons par le CE de l'AFP, le décès ce 19 Novembre 2017 dans sa 85ème année, de Suzanne PAGNIEZ   

Entrée en 1949 à 17 ans au service comptabilité de l’AFP elle était partie en préretraite en 1987.

La cérémonie religieuse a eu lieu le Vendredi 24 Novembre à 15h à l’église Saint Martin de Bailleval Place du Général de Gaulle  (60140), suivie de son inhumation à 16h au cimetière de cette commune.

(Portrait d'archives G L)

 

 

2 novembre 2017 - A l'occasion des 90 ans de Michel Nouaillas, premier directeur de la photo de l'AFP à l'origine de la Photo International qui verra officiellement le jour en 1981,   découvrez son portrait par Séverine Perrier, paru récemment dans le Journal La Montagne

 

 

- La Mutuelle santé de la Presse, du Spectacle et de la Communication devient ... " uMEn " le 31 décembre 2017, en quittant le groupe Audiens pour le groupe Harmonie.

Vos nouveaux contacts

 Adresse mail : contact@mutuelle-psc.fr

 Adresse postale :  uMEn , Centre de gestion

                            92137 Issy-les-Moulineaux

 Le site internet:mutuelle-psc.fr ..(avec votre espace personnalisé, accessible par vos mêmes identifiant et mot de passe, qu'utilisés précédemment).

Pour répondre aux inquiétudes de certains retraités adhérents de cette mutuelle, notre ami Jacques Michel Tondre (Délégué Mutualiste) rappel que ce changement d'affiliation qui est en train de s'effectuer pour la fin de cette année, sera sans le moindre changement et action pour les adhérents à jour de leurs cotisations

Mise au point de la Mutuelle de la Presse, du Spectacle et de la Communication du 5 octobre 2017

A revoir également le courrier du 19 janvier 2017 toujours d’actualité, ou Jacques Michel délégué mutualiste de l'amicale, apportait les informations complémentaires, à la circulaire d'Audiens du 6 janvier 2017

 

 

 

16 octobre 2017 - Décès de Françoise Brusco, ex-bibliothécaire de l’AFP

Nous avons appris avec tristesse la disparition de Françoise Brusco, qui a été pendant plus de 30 ans l'animatrice des activités culturelles du Comité d'entreprise de l'AFP. Elle est décédée le 11 octobre des suites d'une chute brutale à l'âge de 67 ans.

Après des études d'histoire dans les années 70 à Paris 1 (Sorbonne-Panthéon) où elle a obtenu une licence, Françoise Brusco a ensuite passé un diplôme de bibliothécaire ce qui lui a permis d'occuper le poste de bibliothécaire au CE de l'AFP où elle est entrée en 1977.

Françoise Brusco a entrepris de moderniser la bibliothèque qui en avait bien besoin. Elle en a fait un vrai lieu de ressources culturelles pour les salariés de l'agence.

Pendant trois décennies, Françoise Brusco a été l'âme de ce lieu conseillant les uns et les autres en matière de lecture, de spectacles, de cinéma ou de musique.

"Sa" bibliothèque ne désemplissait pas avec des animations et des débats auxquels des auteurs venaient dédicacer leurs oeuvres.  Elle a aussi lancé l'initiative du livre-cadeau destiné aux enfants des collaborateurs pour les fêtes de fin d'année.

Françoise était aussi une militante syndicale et politique. Malgré le handicap dont elle souffrait ces dernières années, elle poursuivait son engagement. Elle avait entrepris ses recherches d'histoire en préparant une maîtrise sur le PCF dans le 20° arrondissement. 

Ses obsèques ont eu lieu le jeudi 19 octobre au Père Lachaise.

L'Amicale des Anciens de l'AFP se joint au CE et la direction de l’AFP qui viennent de rendre hommage au « professionnalisme » et au « courage » de Françoise lors du dernier comité d’entreprise, en adressant les plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.(Info CE AFP)

 

19 septembre 2017 -  C’est avec grande tristesse que le bureau de l’Amicale vient d’être informé du décès ce 18 septembre de Mignot Albert, dans sa 88ème année.

C’est en 1955 qu’Albert est entré à l’AFP ou il a assuré durant toute sa carrière professionnelle la fonction de technicien Opérateur Télétypiste. Par sa grande disponibilité il a régulièrement été sollicité pour des missions ponctuelles à l’Assemblée Nationale mais également en province comme à l’étranger pour répondre aux besoins urgents d’opérateurs télétypistes indispensables à transmettre sur le « siège » parisien, les informations lors de couvertures organisées en urgence pour de grands évènements « inattendus »  

Bénéficiant dans les années 1986 d’une mise en retraite lors de la grande réforme technique et rédactionnelle de l’AFP (les débuts de l’informatisation), Albert à rejoint aussitôt l’Amicale des Anciens créée en 1978. 

Au-delà de ses très nombreuses participations jusqu’à ces dernières années avec sa femme Jeannette (Jeannie) aux voyages de l’amicale, Albert avait été le grand maître des randonnées reprenant en 1995, le flambeau de cette animation à la suite du décès de Marcel Morosi.

Véritable pro recyclé du vélo (sa grande passion) vers la marche, il connaissait de nombreux beaux coins. Pour piloter au mieux le groupe, il allait reconnaitre les parcours, prévoyait le bon endroit pour les pauses obligées du break le matin comme du pique-nique.

Au-delà de ces sorties « campagnardes » très variées en périphérie de Paris, dans les années 2009 avec sa complice Geneviève (Schmitt) il devait ajouter à sa panoplie les sorties parisiennes dites « communes». Des sorties sur la journée assorties d’un déjeuner « resto » regroupant ainsi marcheurs et randonneurs auxquels s’y ajoutaient avec grand plaisir pour le repas amical, des non-marcheurs. Un restaurant toujours sélectionné avec grande attention pour nous faire découvrir ainsi, des écoles hôtelières ou le restaurant des Compagnons du devoir dans le marais. Une animation devenue une institution poursuivie brillamment par Jacques Michel depuis 2011 avec toujours un grand succès. - (HR avec un portait d'Albert de 2010)

Les obsèques d'Albert Mignot ont eu lieu le vendredi 22 septembre en l’église Saint-Matthieu à Bures-sur-Yvette (91440).

L'Amicale des Anciens de l'AFP adresse, les plus sincères condoléances aux proches d'Albert et particulièrement à Jeannie sa femme à sa fille et ses petits enfants.

 Les hommages à notre ami Albert ...

A tous, qui venez d'apprendre le décès de votre collègue du "service technique" Albert ... après une très longue période de souffrance : trop  de souffrance pour un homme discret, humble, n'aimant pas s'exposer, surtout pas ! C'est pour cette raison que nous allons essayer en quelques phrases de le rappeler à votre souvenir.

Déjà, à 20 ans à peine, une grave maladie de l'époque - à la fin de la guerre - l'envoya en sanatorium, au milieu des montagnes, là où l'on peut se refaire une santé.

Rétabli, il commença sa carrière de télétypiste dans une entreprise américaine de transmissions de télégrammes, située près de l'Olympia à Paris. C'est donc là que nous nous sommes rencontrés en 1955, sans nous connaître ! ce fut si fugitif ... il partait pour l'A.F.P. 

C'est dans les vieux murs de l'époque que je fis connaissance, carrière et passe-temps. En effet, je faisais du vélo, lui pas : je me rappelle encore sa réflexion - " il a 3 ans de moins que moi, pourquoi ne pourrais-je pas l'imiter" - ? C'est là que sa volonté je l'ai découverte, sous cet angle sportif : de la volonté, il en faut pour aborder le ski de randonnée (qui n'a rien à voir avec le ski de piste et le ski de fond !) c'est très dur, si dur que personne ne le connait.

Puis, il se mit à la marche (genre Paris-Mantes 58 km) il s'y mit si bien qu'il organisa durant plusieurs années, des marches pour les autres. Tout ceci pour dépeindre son côté altruiste et complètement désintéressé. De ma vie, je lui ai connu une seule colère, justifiée !

La maladie est arrivée et ne l'a plus quitté : plusieurs fois, les praticiens avaient cette réflexion : "heureusement que vous avez fait beaucoup de sport, cela vous a aidé".

Pas sûr qu'il soit de cet avis car il y a quelques jours, il disait "j'en ai marre, marre ..."

C'est son ami Marcel qui vous a conté Albert MIGNOT qui partage avec son épouse Jeannette sa fille Michèle, ses petits enfants, sa famille, ses proches et tous ceux qui l'ont connu, une grande tristesse.- (Marcel Louys) .

------------

Bien triste nouvelle. Albert nous a quittés. Il nous a laissé Jeannie et tous les beaux souvenirs qui nous liaient à lui.

Combien de randonnées avons-nous faites ensemble, lui en tête et Jean Porte fermant le groupe.

Son départ nous permet un retour en arrière où tous, les fidèles aux randos, nous nous retrouvions au sortir de la gare, sac à dos bien rempli, pour quelques heures de marche. Toujours un coin sympa, bien repéré, pour partager le café du matin de Gégé, la tablette de chocolat de Geneviève Smith et les petits gâteaux des uns et des autres. Seul, discret, toujours en tête, et à vive allure il repartait nous faisant découvrir les bois et les campagnes de notre belle région. Venait la pause déjeuner ou plusieurs de nos compagnons sortaient sa bouteille  ce qui ajoutait à notre bonheur un tout petit peu de folie. Jeannie tirait de sa besace une cueillette de votre jardin que nous partagions tous ensemble. Le ventre bien rempli et le sac à dos léger, nous repartions derrière notre guide et c’est, fourbus et rompus, à l’exception de ce cher Albert, que nous nous quittions joyeux après avoir partagé le verre de l’amitié.

Bel homme, gentil, agréable, souriant tu auras fait honneur à notre amicale en lui faisant don du meilleur de toi-même.

Quelques vers, si vrai, d’Alphonse de Lamartine..

Le livre de la vie est le livre suprême  - Qu'on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix  -  Le passage attachant ne s'y lit pas deux fois,
Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même  -  On voudrait revenir à la page où l'on aime, -  Et la page où l'on meurt est déjà sous vos doigts.

Merci Albert, cher Ami, pour les souvenirs inoubliables que nous avons partagés ensemble.(Danielle et Gérard Leroux)

 

 

 

12 septembre 2017 - Nous venons d'apprendre le décès au cours du mois de juillet dans sa 88ème année de GUEMJI Aimé, ancien opérateur télétypiste à l'AFP et amicaliste depuis son départ en préretraite dans les années 1985/1986 .... (HR)

 

 

31 mai 2017 - Georges Teran : de l'AFP aux Tréteaux de France..; Jean-Marc Prilot se souvient...

J'ai tout à fait par hasard regardé la cérémonie des Molières de ce 29 mai 2017. Lors de la séquence ''ils nous ont quittés cette année'',  j'ai eu la surprise d'y voir le nom de Georges Teran, ce qui m'a rappelé mes débuts à l'Agence dans les années soixante.

A l'époque Georges travaillait à l'AFP au service des coteurs. Je crois même qu'il avait été DP CGT au collège employé. Son frère Manuel était en même temps que moi porteur aux fils. C'étaient les fils d'une figure imposante des employés du collage : Carmen Herrera.

Les deux frères faisaient partie de l'équipe de foot de l'AFP qui était une des terreurs des critériums du samedi après midi. Jacky Popineau s'en souvient. Cette équipe à cette époque alignait des joueurs de talent qui souvent ne réservaient pas leur seules qualités footballistiques à l'Agence. Parmi eux sous le capitanat d'un opérateur radio Pierre Bréon et le managérat de René Dewaele, l'équipe comptait des collaborateurs : comme Meulargé, Bernard Brivet,Jacky Popineau, Hornung dans les buts, Charles Biétry, Marc Thibault  et bien sûr les deux frères Teran. Soit dit en passant, de tous les footballeurs que j'ai pu voir, amateurs et professionnels confondus, c'est Manuel qui m'a fait la plus forte impression. Avec une morphologie très longiligne on avait l'impression de voir sur le terrain un véritable danseur étoile.

 Les deux frères quittèrent l'Agence : Manuel fit carrière dans le cinéma et devint un directeur de prise de vues de renom. Quand à Georges il se dirigea vers une carrière de comédien. Bien que pratiquement inconnu : il joua peu à la télé et au cinéma où il eut très peu de rôles importants, il fit surtout carrière dans la troupe  itinérante des ''Tréteaux de France'' sous la direction de Jean Danet qui avec Jean Vilar fut une des personnalités marquantes du théâtre populaire. Il est décédé à l'âge de 71 ans. - (J.M Prilot avec un portrait de G.Teran repris du site unifrance.org)

 

 

Nous n'avons ainsi appris que récemment les décès de ....

--DUBOIS Michel le 17 novembre 2016 .Attaché à la direction technique jusqu’à son départ à la retraite il y a quelques années avait la charge des réguliers et nombreux déménagements et réaménagements tant dans les locaux du siège parisien que des services déportés dans des immeubles loués en périphérie de la place de la Bourse.

Michel Dubois nous à quittés le 17 novembre 2016. Son cœur qui battait une mesure fantaisiste depuis plus de 30 ans a fini par lâcher. Compagnon d'armes à l'A F P  pendant 15 ans (1980/1995) son humour nous à permis de gérer avec maîtrise des moments difficiles. Il était né en mars 1941.

Adieu l'ami (Roger B)

 

 

 

-- LAMACCHIA Claude (décédé en 2016) Employé de rédaction puis chef de la brigade du matin de ce service, il avait par la suite été chargé de mission à la DRH avant sa mise à la retraite il y a quelques années

(Portrait repris d'une photo lors du repas annuel des retraités de l'AFP en décembre 2012)

 

 

 

7 février 2017 - C'est avec une grande tristesse que nous venons d'apprendre le décès d' Agnès Dronnikov, ancienne journaliste à l'AFP de 1963 à 2003, décédée soudainement le vendredi 3 février à l'âge de 77 ans.

Fille de médecin, diplômée de l'Ecole des Langues orientales, russophone hors pair, elle a commencé sa carrière à l'AFP en 1963, au Bureau de Moscou, au gré d'un séjour estudiantin en URSS, comme journaliste-traductrice-interprète, à une époque où de nombreux correspondants étrangers à Moscou ne parlaient pas le russe. Comme les autres journalistes-traducteurs-interprètes du Bureau, elle était une experte en "Kremlinologie" quand l'absence ou la présence au 1er rang ou seulement au 2ème rang des personnalités du défilé de la Révolution d'Octobre sur la place Rouge revêtait une signification politique d'envergure. Déjà toute de rigueur et dans l'approfondissement des informations, elle a évité bien des chausse-trappes à l'AFP, y compris à des responsables du Bureau.

En 1973, elle est affectée au siège à Paris, d'abord au Service des Ecoutes russes, puis, de 1978 à 1994 au Desk international. En 1994, elle devient reporter au Service des Informations générales, puis chef adjoint de 1995 à 1999. A ce poste, elle donnera sa pleine mesure dans l'exigence permanente de rigueur de l'information comme dans l'animation de l'équipe journalistique. Car si elle était d'un bloc, d'une grande droiture, quand elle donnait sa confiance c'était une confiance absolue. Portant un regard lucide, voire désabusé sur le petit monde des médias et de la politique, parfois aussi ironique, y compris sur elle-même, elle savait aussi être une mère-poule pour de jeunes journalistes qui faisaient leurs début à la production, mais à la condition qu'ils en veuillent et qu'ils y mettent du leur.

Elle terminera sa carrière à l'AFP de 1999 à 2003 à la Documentation, un domaine qui la passionnait certes mais qui lui a permis aussi d'être à l'écart des secousses parfois désagréables de la vie rédactionnelle au quotidien.

A la retraite elle s'est adonnée à la critique musicale, la musique étant une de ses grandes passions.

Agnès Dronnikov et son mari Nikolaï, peintre, ont eu la douleur de perdre leur fils en 2015 et ont deux petits-enfants.

Ses obsèques ont eu lieu le  13 février au Crématorium du Val-de-Bièvre,. (Info de l'AFP- portrait tiré d'une photo de la famille)

 

25 octobre 2016 -  C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre le décès de Maryvonne KRAMER survenu le 10 octobre 2016 à l’âge de 93 ans.

Maryvonne était entrée à l’AFP dans les années 1960 en qualité de standardiste avant de prendre en 1979 la surveillance du standard téléphonique. Elle avait pris sa retraite en 1988 à l’âge de 65 ans.

Amicaliste de longue date elle était très connue dans l’association par sa participation jusqu’à ces toutes dernières années aux nombreuses sorties et voyages organisés par l’amicale.

A son fils et sa femme, leurs enfants et petits enfants, l'Amicale adresse ses plus sincères condoléances  (CV/HR)

 

 

19 Aout 2016 - Nous venons d'apprendre le décès ce 16 août 2016 à 81 ans, d'André RENARD

André Renard, technicien à l’AFP pendant 37 ans, est décédé à Paris le 16 août 2016, à l’âge de 81 ans. Né à Paris le 3 mars 1935, dans une famille ouvrière, André Renard était diplômé d’un brevet industriel. Il obtient un premier emploi chez Panhard, dans l’industrie automobile.

A l'issue de son service militaire effectué au Maroc, il entre en 1958 à l’AFP comme électromécanicien ou il sera chargé une grande partie de sa carrière à sillonner Paris et sa périphérie en vélo, mobylette et par la suite en voiture, pour dépanner les Printings, Téléscripteurs et plus tard les Imprimantes de l'AFP installées chez les "clients" (Cafés PMU , Journaux, Radios, Télévisions, Ambassades, Ministères ,Services Publiques  etc) de la capitale. Comme tous les techniciens de sa génération, André Renard connaitra le passage de la mécanique, à l’électronique puis à l’ère numérique., Il quittera l’AFP à l’âge de 60 ans à l’occasion d’un plan de départ des techniciens.

André Renard était adhérent du syndicat du Livre CGT. Il était connu au sein de l’agence pour sa verve, son humour caustique, son franc-parler ainsi que sa détermination dans l’action syndicale pour la défense des salariés. Il a été élu à plusieurs reprises au comité d’entreprise.

Après son départ de l’AFP, André Renard est resté fidèle à son engagement syndical et politique au PCF, attaché aux valeurs de solidarité.

André était marié et père de deux enfants (P. Kemenka / HR avec un portrait remis par la famille d'André).

L'amicale au nom des nombreux anciens collègues d'André adresse à sa femme et ses deux enfants les plus sincères condoléances   (P. Kemenka / HR avec un portrait remis par la famille d'André)

Ses obsèques ont eu lieu dans la plus stricte intimité au cimetière de Bagneux le mardi 23 août

Pour adresser un message à la famille nicorenard@netcourrier.com (adresse mail de la femme d'André)

 

 04 Aout 2016 - Nous venons d'apprendre le décès le 15 juin 2016 dans sa 72ème année, de Claude JUVENAL..

Journaliste à la retraite depuis 2014, il avait occupé au cours de sa longue carrière différents postes à l'étranger et desk étranger de l'AFP ... Il avait entre autres été nommé en juillet 1996 Directeur de l’AFP Rabat mais avait du quitter précipitamment le Maroc le 6 novembre 2000 s’étant vu retirer son accréditation par une décision affirmant sans autre précision que Mr Juvénal "s'était écarté de l'éthique et de la déontologie de la profession en prenant des initiatives à caractère hostile au Maroc et à ses institutions" !!

(HR - Portrait Photo: GettyImage/AFP)

 

 

 30 juin 2016  -  La mutuelle va quitter le groupe Audiens dans un délai de 18 mois (au 31 décembre 2017 au plus tard, le temps de trouver un nouveau partenaire à but non lucratif).

Compte-rendu des A.G. des mutuelles Audiens et MRSSC (centre de santé de la rue Turbigo à Paris) du 21 juin 2016 des élus de l'AFP dans le cadre du contrat collectif AFP/Audiens.

 

14 mars 2016 - C'est avec tristesse que venons d'apprendre le décès de Gérard ARNAL survenu à Agde le 7 février 2016 à l'âge de 84 ans, après quatre mois d'hospitalisation.

Entré à l’AFP en 1949, Gérard devait effectuer pratiquement toute sa carrière au service du magasin (devenu par la suite le service logistique et réapprovisionnement,  particulièrement chargé en qualité de cadre technique à la supervision de la préparation et du conditionnement très rigoureux et exigeant tant des importantes expéditions hebdomadaires de la dite « voie habituelle », d'équipements techniques et de bureautiques à destinations mondiales des bureaux AFP.  Un savoir-faire (*) déterminant pour les tonnes d'équipements à préparer et livrer dans un temps record pour les grosses couvertures sportives telles que jeux olympiques, coupes du monde, les  sommets politiques, les grandes conférences internationales etc.  

                                                                                                                                                                                  (Portrait tiré d'une photo remise par la famille)

Originaire d’Agde, il s’y était retiré à son départ à la retraite en 1988                                                                                              

L'Amicale adresse à sa femme Christiane et à ses trois enfants dont deux travaillant à l’AFP… (Marc à Paris comme Ingénieur dans les services techniques et Gilbert technicien au bureau de Bordeaux), nos sincères condoléances. (HR) 

  

 

  

(*) Souvenirs souvenirs ..... de  « LA VIE de la maison » à « l’Agence - Le Magazine » ; Une reprise d’articles de ces revues parues épisodiquement à l'AFP des années 1980  aux années 2003 laissant paraitre avec le temps passé, la grande métamorphose de l’Agence.  

   - le magasin

 

 

 

22 février 2016 - Nous apprenons le décès de Jean GAILLARD ancien chef du service commercial de l'AFP, survenu le samedi 20 février 2016 à l'âge de 86 ans.

Jean fut un des pionniers de la force commerciale de l'AFP durant la période 70 / 90 avec Jean LAVOLLET, Bernard HAQUIN et Claude DESCHAMPS .

Rappelons que cette activité était centralisée, coordonnée et gérée depuis Paris en liaison avec les Directeurs de bureaux pour la partie internationale et la province pour la France.

Toute la volumineuse correspondance commerciale prévalant à cette époque, relevait d'une orfèvrerie littéraire où le sens des mots prenait toute leur importance.

Les phrases de Jean GAILLARD étaient ciselées au cordeau et gare à celui qui employait un adverbe ou un adjectif avec maladresse. Ceux qui ont travaillé à ses côtés ont enrichi leur connaissance et son souvenir restera gravé dans leur mémoire. (Thierry Lefèvre / HR)

Son inhumation a eu lieu le jeudi 25 février 2016 au Crématorium de Valenton 94460

 

 

12 janvier 2016 - Nous venons d'apprendre le décès à l'âge de 88 ans, d'Eric Makédonsky ancien directeur du bureau régional de l’AFP à Dakar, adhérent de province (Coulonges-sur l'Autizel 79150) de notre amicale depuis de nombreuses années avec sa femme ...

Dakar, 12 janvier (APS) - Eric décédé jeudi dernier en province ou il habitait, a fait l’essentiel de sa carrière de journaliste en Afrique, dont une bonne partie au Sénégal où il a séjourné une première fois de 1952 jusqu’à l’indépendance’’, indique la même source.  Il a poursuivi sa carrière dans le continent pour une deuxième fois en 1968, après plusieurs séjours au Mali, en Guinée, au Dahomey (Bénin) comme correspondant, et enfin, de 1970 à 1982, comme directeur régional.  Makédonsky et son épouse, Jeanne, ‘’adoraient’’ le Sénégal où, après la retraite, ils revenaient chaque hiver, à la Somone

ll a d’ailleurs consacré à ce pays un livre intitulé : ‘’Le Sénégal, la Sénégambie’’ qui illustre sa connaissance des réalités sénégalaises.

Le défunt journaliste est présenté par ses anciens collaborateurs et amis sénégalais comme ‘’un homme posé, affable, courtois et généreux’’, mais aussi un journaliste ‘’de talent, d’une rigueur et d’une ouverture d’esprit exceptionnelles’’.‘’Ces qualités lui avaient permis de se tisser des relations amicales dans tous les pays qu’il couvrait aussi bien dans les cercles du pouvoir que de l’opposition, sans jamais se départir de sa neutralité et de son indépendance."
Selon ces proches, ‘’fidèle’’ en amitié, il ne manquait jamais, lors de ses visites au Sénégal de renouer avec ses amis sénégalais toutes couches sociales confondues, parmi lesquels Amadou Makhtar Mbow (ancien directeur général de l’Unesco), feu Mamadou Dia (ancien président du Conseil) et son épouse

Eric était en train d’achever un livre sur la guerre de libération en Guinée-Bissau et au Cap-Vert, à partir des entretiens avec les dirigeants du Parti africain de l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC).
Le bureau de Dakar qu’il dirigeait, couvrait outre le Sénégal, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Cap-Vert et la Mauritanie.
(Information et photo repris de l'APS (SG/ASG) via Google).

L'Amicale adresse à sa femme Jeannine et ses proches, ses sincères condoléance.

 

 

Retour sur les années précédente (2015 à 2008)

 

 

mi

 

 Copyright © 2008/2019 Amicale AFP